Une réalisation décalée proposant, le temps de parcourir une rue, une traversée d'un monde chimérique inspiré par les fonds marins. Ces monstres inattendus invitent le passant à la contemplation et à la rêverie.

Installation lumineuse réalisée à l'occasion des fêtes de fin d'année 2010, installée durant les hivers 2010 à 2013.

Meduses urbaine

2010

Textile résiné, aluminium

Avec Hannah DAUGREILH, Dorothée HENNON, Lucie LE GUEN 

© G.Prost 2019

Gwenaël Prost

PROSTG_logo_modifié.png